Accueil > Disciplines > Lettres classiques > LATIN 3ème > Interview Cicéron

Interview Cicéron

lundi 29 mars 2010, par Maëva R.

 

Cicéron et sa vie privée

 

 

Le Jounaliste : Marcus, quel était le nom complet de votre père ?

 

Marcus : Son prénom était  : Marcus, son nom :Tullius et son surnom : Cicero qui veut dire ’’pois chiche’’.

 

Le Journaliste : Quand et où votre père est-il né ?

 

Marcus : Il est né le 3 janvier 106 av J-C, à Arpinum en Italie.

 

Le Journaliste : Pouvez-vous nous parler de sa mort ?

 

Marcus  : Il est mort le 7 décembre 43 av J-C à Formia. Il fut égorgé par les soldats du triumvirat (Marc-Antoine, Octave et Lépide), ses mains et sa tête furent exposées à la tribune aux harangues du forum.

 

Le Journaliste : Pourquoi l’ont-ils tué ?

 

Marcus : Octave a laché mon père et a laissé Marc Antoine le chasser, mon père fut tué pendant sa fuite. Avec lui mon oncle Quintus et mon cousin furent exécutés.

 

Le Journaliste : Pourquoi ont-ils exposé ses mains et sa tête ?

 

Marcus : Parce qu’il était un très grand orateur et faisait beaucoup de gestes avec ses mains pour prendre de l’ampleur dans ses discours. La tête car c’est un organe qui est essentiel pour l’art oratoire et son visage exprime des sentiments, et ses humeurs.

 

Le Journaliste  : Quelles ont été les professions exercées par votre père ?

 

Marcus  : C’était un homme d’état et un auteur latin. Il a eu une grande carrière politique, il a été Consul en 63 av J-C. En 51 av J-C il était gouverneur de la Sicile.

Il a commencé comme avocat.


 

Le Journaliste : Avait-il un grand adversaire ?

 

Marcus  : Oui , c’était Jules César qui est mort avant mon père le 15 mars 44 av J-C tué par Brutus.

 

Le Journaliste : Quel a été le pire choc de la vie de votre père ?

 

Marcus  : La mort de ma soeur, Tullia, sa fille chérie en -45 av. J-C quand il avait 61 ans.

 Le Journaliste  : Que s’est-il passé après ce tragique événement ?

 

Marcus  : Il a divorcé d’avec sa seconde femme qui était jalouse de ma soeur.

 

Le Journaliste : Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

 

Marcus : Je vous en prie cela m’a fait plaisir d’évoquer les souvenirs de mon père.

 


 

Dinah Van Schalkwijk et Maëva Rayon