Accueil > Disciplines > Lettres classiques > LATIN 3ème > Entretien avec Cicéron

Entretien avec Cicéron

vendredi 23 avril 2010, par Karine Laffin

 

Les œuvres de Cicéron

 

Cicéron, bonjour je viens vous poser quelques questions pour le collège de Châteaumeillant.

D’abord, qu’est-ce que cela vous fait d’être l’orateur le plus célèbre ?

 

Bonjour, mon métier étant celui d’avocat je suis donc contraint de parler en public. Forcément je dois intéresser les jurés pour les convaincre que ma plaidoirie est la meilleure. C’est pour cela que j’essaye à chaque fois d’améliorer « mon niveau » d’orateur.

 

Quelles sont vos techniques ?

La Captatio benevolentiae , en fait je l’utilise au début de mes discours ; je flatte le public pour qu’il s’intéresse à moi,qu’il prenne confiance pour qu’il me suive jusqu’au bout de ma plaidoirie C’est ça le principe de la Captatio benevolentiae.

Mais j’essaye surtout de rebondir sur les mots, de jouer avec, enfin j’utilise toutes les figures possibles pour rendre mon discours intéressant. Comme la Symétrie, les anaphores qui permettent d’insister par la répétition.

 

Oui, ce sont donc ces figures que les élèves utilisent encore aujourd’hui, vous pouvez nous citer quelques exemples de vos phrases ?

« Potestas in populo, auctoritas in Senatu »c’est-à-dire, le pouvoir est dans le peuple, l’autorité dans le Sénat, ici on peut voir l’effet de symétrie : regardez, potestas in populo est construit de la même façon que auctoritas in Senatu, trois mots puis trois mots séparés par une virgule. Les deux groupes sont construits de la même façon avec un nom au début puis vient le « in » préposition, et en dernier le complément . Bien sûr quand on dit cette phrase on est obligé de mettre le ton en fait, il faut absolument croire en ce que l’on dit.

 

 

Et pour ce qui est de l’anaphore ?

« O tempora ! O mores ! » Quelle époque ! Quels moeurs !

Ici j’insiste avec l’interjection « O » répétée de la même façon deux fois avec un nom derrière.

 

Vous pouvez nous citer quelques titres de vos discours pour finir notre interview ?

Pro Quinctio, Pro Tullio, Pro Fonteio et Pro coecina, ce sont des exemples de quelques discours. Et puis pour ce qui est de mes oeuvres philosophiques je peux vous citer le De Republica et le De Legibus

Et puis...Merci de m’avoir invité.

Merci à vous d’avoir répondu a nos questions Cicéron

 

 

Karine Laffin

Léa Wanschura