| |
COLLEGE ANTOINE MEILLET
Slogan du site

Site à destination des élèves, des parents et de l’ensemble de l’équipe du collège.

Développement durable. 5° A & B.

Un plan pour enrayer la raréfaction des fleurs des champs.

Article mis en ligne le 12 octobre 2011
dernière modification le 10 octobre 2011

par M Milaveau

Régression importante des plantes messicoles (= associées aux moissons) : sur 102 variétés recensées en France, 52 sont en situation précaire et 7 ont disparu.
"Compagnes des blés, seigles et autres céréales à paille depuis des millénaires, ces plantes n’ont pas résisté à l’intensification du système agricole [...] Modification des cycles agricoles, spécialisation des graines, labour toujours plus profond, abandon des surfaces peu productives : les fleurs sauvages s’exilent en bordure des champs et ont du mal à survivre [...] Dès les années 1960, des botanistes avaient alerté sur leur disparition. Indicateurs de biodiversité dans l’espace agricole, ces fleurs assurent l’alimentation de nombreux insectes pollinisateurs comme les abeilles ou certains coléoptères [...] Le plan national pour 2012-2016 prévoit la réalisation d’un état des lieux et la mise en place d’aménagements agroécologiques comme des bandes fleuries".

Source : Le Monde 10-11-2011.
Pour lire l’intégralité de l’article :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/10/10/un-plan-pour-enrayer-la-rarefaction-des-fleurs-des-champs_1585050_3244.html


Dans la même rubrique

Le Goulag.
le 12 février 2020
par M Milaveau
Le patrimoine sensoriel des campagnes.
le 5 février 2020
par M Milaveau
La Résistance des poètes.
le 22 janvier 2020
par M Milaveau
Le jaune.
le 15 janvier 2020
par M Milaveau
Le révisionnisme.
le 9 janvier 2020
par M Milaveau