Accueil > Disciplines > HistoireGeographie > Un génocide oublié : le Samudaripen.

Un génocide oublié : le Samudaripen.

lundi 10 décembre 2018, par M Milaveau


"Auschwitz est mon manteau,


Bergen-Belsen ma robe


et Ravensbrück mon tricot de peau.


de quoi faut-il que j’ai peur ?"


Ceija Stojka.


Ceija est déportée avec sa mère et ses frères et soeurs à Auschwitz-Birkenau en mars 1943. Elle a 10 ans. En 1944, elle est déportée avec sa mère à et une de ses soeurs à Ravensbrück. En janvier 1945, elles sont conduites à Bergen-Belsen, camp libéré par les troupes britanniques en avril. Quarante ans plus tard, en pure autodidacte, elle commence à dessiner et à peindre ses souvenirs.


Présentation de l’oeuvre (allez en bas de la page) :